Paye ta te-cha !

vulva-gallery-ouv2Il fut un temps où je ne me posais pas autant de question mais force est de constater que depuis que je suis en âge de m’interroger sur la légitimité de certaines propositions commerciales, il m’est impossible de de ne pas me demander : « on se fout de ma gueule, ou bien ?! »

Ça a commencé avec la tendance des gels nettoyants pour « l’intimité », comme ils disent. Le but du jeu ? Avoir une chatte propre comme un sou neuf. Surtout pas d’odeur, pas de poil qui dépasse. Ça doit être aussi aseptisé qu’une salle d’opération d’hôpital. Pour l’érotisme, on repassera. Heureusement, au bout d’un moment les femmes, pas toutes, ont compris que leur sexe était doté d’un fonction auto-wash (que la nature est bien faite) et qu’un peu d’eau et de savon de Marseille appliqué superficiellement sur la vulve suffisait à assurer leur hygiène.

Je me revois encore m’astiquer furieuse le washasha dans l’espoir de sentir bon de la foune. Tu parles ! Une chatte, ça sent. C’est comme ça. Et puis bonjour les mycoses ! A partir du moment où j’ai décidé d’arrêter d’acheter ces savons pour vagin, terminée la cueillette de champignons !

taxe rosePuis, il y a eu les fameuse taxe rose. Vous savez, cet écart de prix entre les produits destinés aux hommes et ceux destinés aux femmes. Vous voulez un rasoir ? Paf ! 25% plus parce qu’il est rose et sent la rose. Ben quoi ? C’est que ça coûte cher le colorant rose. Plus cher que le colorant bleu, c’est sûr.

Après ça, comme on ne pouvait pas laisser la chatte des femmes tranquille trop longtemps, les chirurgies esthétiques des parties génitales se sont multipliées. Du lifting vaginal à l’ablation des petites lèvres afin que celles-ci soient plus petites que les grosses lèvres (sortez votre règle !), la règle est d’avoir un coquillage de star de porno, à défaut d’en avoir les aptitudes acrobatiques.

661_magic-article-actu_5b0_75c_4d86cfee5d439b1f261dfef291_la-vie-brisee-du-barman-de-l-assemblee-nationale_5b075c4d86cfee5d439b1f261dfef291Quoi, vous croyez que ça suffisait ? Et bien non ! Ce fut ensuite aux protections hygiéniques d’être taxées comme des produits de luxe. C’est bien connu, les gle-ré c’est un truc de riche. On les a par choix, évidemment. Quel culot, tout de même, de râler juste parce que les tampons sont un tout petit peu plus cher qu’avant. On n’est pas à 5 euros près, nous disait Macron. Comment ça, 20% de 5 euros (le prix d’un paquet de tampons ou de serviettes moyen), ça fait déjà 1€, et donc, 12€ en plus pour le ménage par an, et donc, à un budget de 72€ par femme ? Pffff, une broutille ! Pour peu que tu ais une femme et 3 filles à la maison, Ça te fait à peine 288€ par an. Ce n’est pas grand-chose.

Et ta connerie, ce n’est pas grand-chose ?!

 

Alors quand le parlement a enfin rectifié son erreur, on s’est toute dit « ouf, les industriels et autres politiciens vont enfin foutre la paix à nos foufounes ! » Erreur !

the perfect vLa dernière salve nous vient de l’industrie cosmétiques avec la marque scandinave The Perfect V qui a envahi les rayons du site de beauté célébrissime, BeautyBay. Comprenez Le parfait vagin. Car le problème est bien là : après des manucures parfaites, une coiffure parfaite, un sens de la maternité exemplaire, nous nous devons aujourd’hui d’avoir une parfaite chatte.

Un sérum à 55€ qui revitalise et raffermi la peau du vagin, une petite brume aux huiles essentielles à 26€ qui hydrate les abricots à la peau délicate ou un illuminateur à 43,50€ qui lustre les points de lumière de ta zézette. Ben ouais, faut que ça brille, madame ! Il y a vraiment de quoi se demander si on ne se foutrait pas un peu de notre gueule.

Je ne sais pas ce qui me fait enrager le plus : ça ou les fermetures d’établissements pratiquant l’avortement aux Etats-Unis. La seule chose que je puisse vous dire, c’est que là, tout de suite, j’ai envie de crier « LAISSER MA CHATTE TRANQUILLE !!! »

Ma chatte est ce qu’elle est. Elle sent, elle est poilue, elle saigne tous les mois mais putain qu’est-ce que je l’aime. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, ce ne sont pas ces marketeux qui me procureront orgasme sur orgasme et qui me permettront de donner un jour la vie. Alors ma chatte, je la bichonne et le plus cool c’est que ça ne me coûte pas un radis.

Et puis, il faudrait leur dire que le meilleur des illuminateurs pour ma te-cha sera toujours la bouche d’un homme mais certaines préféreront sans doute la bouche d’une autre femme, peu importe, tant que c’est fait avec envie.

Aller, je vous laisse, je vais me prendre une glace avec l’argent que je n’ai pas gaspillé dans l’achat d’un rasoir rose, d’un paquet de tampon ou d’un exfoliant doux infusé aux huiles essentielles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s